PARMENTIER Jean-Baptiste, dit Eugène, Alexandre

Né le 7 juillet 1848 à Épernay (Marne) ; demeurant à Paris, 14 bis, passage Blanchard (XXe arr.) ; célibataire ; vidangeur. Il avait été condamné le 16 janvier 1868 à six mois de prison pour vol et, le 28 janvier 1869, à deux mois de prison pour coups. Fils aîné de veuve, il était donc exempté du service militaire ; cependant, durant le 1er Siège, il fit partie durant un mois de la Garde mobile de la Seine. Seul soutien de plusieurs frères et sœurs plus jeunes, il reprit alors son travail ; le 8 mai, il fut enrôlé de vive force dans la 2e compagnie de marche du 230e bataillon fédéré ; il aurait cessé tout service le 20 mai. Arrêté le 28 chez lui, il fut condamné, le 19 avril 1872, par le 9e conseil de guerre, à un an de prison et cinq ans de surveillance.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article67563, notice PARMENTIER Jean-Baptiste, dit Eugène, Alexandre , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/788.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément