PAGNON Hugues

Né le 11 août 1837 à Lyon (Rhône) ; marié, père d’un enfant ; taillandier.
Il avait été envoyé, le 18 mai 1847, pour vingt mois dans une maison de correction et avait subi trois condamnations pour vol : trois mois de prison le 16 juillet 1856, quatre mois de prison le 11 mars 1861 et six mois le 31 mai 1865 ; de bons renseignements sur son compte furent toutefois recueillis par le commissaire de police de son quartier. Tambour maître pendant le 1er Siège au 180e bataillon, il continua son service sous la Commune et resta avec son bataillon au fort de Vincennes jusqu’au 2 mai ; il alla ensuite au fort d’Issy puis rentra chez lui ; il se tint caché à partir du 8 mai. Il fut condamné, le 9 janvier 1872, par le 15e conseil de guerre, à un an de prison.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article67409, notice PAGNON Hugues , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCE :Arch. Nat., BB 24/738.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément