PAGENELLE Léon

Né le 17 février 1841 à Provins (Seine-et-Marne) ; demeurant à Paris, 45 bis, rue de la Butte-aux-Cailles (XIIIe arr.) ; veuf, père d’un enfant ; journalier. Il avait subi trois condamnations, dont deux pour vol et une pour abus de confiance. Il vivait en concubinage. Sapeur au 177e bataillon pendant le 1er Siège, il continua son service après le 18 mars et fut nommé sergent à la 2e compagnie de marche. Il prétendit n’avoir fait aucun service après le 16 avril. à cause d’une foulure au poignet droit. Arrêté le 24 juin 1871, il fut condamné, le 4 mai 1872, par le 20e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée ; amnistié, il rentra par le Navarin.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article67399, notice PAGENELLE Léon , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCES :Arch. Nat., BB 24/790. — Arch. PPo., listes d’amnistiés.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément