PACINI Pierre, Paul

Né vers 1817 ; tapissier ; membre de la section de Marseille (Bouches-du-Rhône) de l’Association Internationale des Travailleurs (délégué avec Lassus de la corporation des tapissiers). Voir Vasseur J.
Le 13 mars 1870, avec Bastelica, il représenta la Fédération marseillaise — qui comptait selon lui 27 corporations adhérentes — à l’assemblée générale tenue par la Fédération lyonnaise de l’AIT. Poursuivi en mai 1870 en raison de son appartenance à l’Internationale, il bénéficia d’une ordonnance de non-lieu le 15 septembre suivant. Il habitait alors, 24, quai du Canal.
Après le 4 septembre, il devint commissaire spécial à la gare de Marseille et, en mars 1871, il dirigea une délégation qui alla sommer le conseil municipal de mettre fin à son attitude équivoque et de se rallier franchement à la Commune. Le Conseil, ayant refusé, fut dissous par Landeck le 1er avril. Pacini fut tué par les troupes régulières au cours des combats d’avril 1871.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article67389, notice PACINI Pierre, Paul, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCES :Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, M 6/3386. — L’Internationale, 27 mars 1870.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément