OTS Émile [OTS Paul, Émile, Joseph]

Né à Paris le 23 octobre 1848 ; marié ; tailleur d’habits ; sous la Commune, secrétaire de Raoul Rigault, délégué à la préfecture de police ; membre de l’Association Internationale des Travailleurs, section sociale du Quartier des Écoles (cf. Dict., t. IV, p. 63).

Son dernier domicile connu avant 1871 était, 9, rue Daguerre, à Paris, XIVe arr.
Par contumace, il fut condamné en 1872 à trois ans de prison pour usurpation de fonctions, puis le 3e conseil de guerre le condamna, toujours par contumace, le 18 février 1874, à la déportation dans une enceinte fortifiée. Il n’avait encouru auparavant aucune condamnation.
Réfugié à Genève — il habita, 5, rue des Allemands — il continua à s’occuper activement d’action socialiste. Il fut trésorier de la Société de secours pour les déportés de la Nouvelle-Calédonie et fit partie, avec A. Claris, G. Lefrançais, J. Montels et d’autres exilés, de la section de propagande et d’action révolutionnaire socialiste de Genève (cf. Dict., t. IV, p. 80), qui, en 1873, abrégea son nom en celui de « Section de propagande ». Il fut un des signataires de la protestation contre la loi d’amnistie, ce qui retarda sa grâce. Le 22 novembre 1879, il bénéficia de la remise de sa peine.
ŒUVRES : Avec d’autres exilés, il collabora à l’élaboration de deux brochures :
— Manifeste de 4 pages imprimées Au Citoyen Garibaldi, par 54 proscrits. Genève, 27 janvier 1875.
Les Proscrits français et leurs calomniateurs... Genève, Imprimerie A. Alavoine, 1880, 38 p.
Ces deux brochures, provenant des archives Claris, se trouvent à l’Institut français d’Histoire sociale.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article67347, notice OTS Émile [OTS Paul, Émile, Joseph], version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 7 août 2013.

SOURCES :Arch. Nat., BB 24/858, n° 3175. — Arch. Min. Guerre, 3e conseil, n° 1517. — Arch. PPo., listes de contumaces. — Bulletin de la Fédération jurassienne, n° 31, 9 novembre 1873.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément