OBRÉ Amant, dit Aubray.

Né le 17 octobre 1806 à Amiens (Somme) ; demeurant à Paris, rue du Faubourg-Saint-Martin (Xe arr.) ; marié en secondes noces, il était père de deux enfants de sa première femme ; représentant de commerce. Il avait fait faillite en 1856 et, le 27 août 1870, il fut condamné sous l’Empire à un mois de prison pour avoir dit : « Il nous faudrait une bonne République pour nous sauver de cela ». Capitaine dans la Garde nationale en septembre 1870, il avait été mis dans une compagnie de vérétans, en novembre. Il continua son service sous la Commune, puis rentra chez lui le 24 mai. Il fut condamné, le 12 juin 1872, par le 17e conseil de guerre, à un an de prison et à cinq ans de surveillance.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article67246, notice OBRÉ Amant, dit Aubray. , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCE :Arch. Nat., BB 24/778.

Version imprimable Signaler un complément