OBLET

Ouvrier à l’Imprimerie nationale ; communard ?

Beau-père d’Adolphe Clémence. L’un et l’autre habitaient, 19, rue des Juifs. Le 1er août 1871, Oblet fut l’objet d’une perquisition, en même temps que les 38 locataires de cette maison, « véritable labyrinthe » dont la concierge était la veuve Barthès, tante du membre de la Commune Augustin Avrial. La perquisition, opérée pour découvrir des fédérés, fut sans résultat.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article67243, notice OBLET , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 9 octobre 2018.

SOURCE :Arch. PPo., B a/1013 (dossier Clémence).

Version imprimable Signaler un complément