NOGUÈS Martial, Louis, Antoine

Né à Saint-Martory (Haute-Garonne) le 13 juillet 1841, mort à Bruxelles le 11 avril 1896 ; célibataire ; « Clerc de notaire ou professeur », il habitait, 49, rue du Cardinal-Lemoine à Paris, Ve arr., au moment de la Commune et exerça alors les fonctions de commissaire de police du quartier Saint-Georges, IXe arr.
Le 17e conseil de guerre le condamna par contumace, le 12 mars 1873, à la déportation dans une enceinte fortifiée. Il n’avait encouru auparavant aucune condamnation et était « bien représenté sous tous les rapports » (il est dit toutefois dans un rapport qu’il avait été condamné à treize mois de prison pour complicité de vol — sans autre précision). Il aurait fait partie de l’Internationale,
Réfugié à Bruxelles, il ne fréquenta pas les Communards exilés. Le 22 juillet 1878, il fut autorisé à aller passer un mois en France et obtint sa grâce le 24 mai 1879.
Mais il demeura à Bruxelles où il avait créé la société Noguès-Richard et Cie de passementeries pour ameublement et, en 1889, il obtint une médaille d’or à l’Exposition universelle de Paris. Il demanda alors au gouvernement français ampliation du décret de grâce rendu en sa faveur en 1879, car, écrivait-il : « La brillante situation industrielle que par mon travail, mon esprit d’ordre et mon activité j’ai acquise en Belgique m’a mérité, à la suite de la haute récompense que j’ai obtenue à l’Exposition du Centenaire, d’être proposé par le comité exécutif pour la décoration de l’Ordre de Léopold. Le Ministère Belge, très bien disposé en ma faveur, demande cependant à être éclairé sur cette circonstance de ma vie, et cette pièce m’est nécessaire. »

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article67183, notice NOGUÈS Martial, Louis, Antoine , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCES :Arch. Nat., BB 24/865, n° 6987. — Arch. Min. Guerre, 17e conseil, n° 751. — Arch. PPo., listes de contumaces. — Arch. Royaume Belgique, police des étrangers, 4e section, n° 270517 (recherches de F. Sartorius).

Version imprimable Signaler un complément