NÉMOZ Jean, Dominique

Né le 10 avril 1849 à Lyon (Rhône) ; demeurant à Paris, 35, rue de l’Arc-de-Triomphe (XVIIe arr.) ; célibataire ; 2e canonnier servant au 7e régiment d’artillerie. Il avait suivi son régiment au fort de Vincennes le 21 mars ; les fédérés s’emparèrent du fort le 23, Némoz quitta son régiment le 24 et se rendit à Paris ; il trouva du travail, puis entra dans la Garde nationale vers le 10 ou le 12 avril, au 72e bataillon — qui appartenait toutefois au parti de l’ordre. Le 18, il alla à Passy ; il y resta jusqu’au 25, puis il entra alors dans une batterie en formation et, le 28, fut nommé lieutenant. Fait prisonnier à Passy le 21 mai, il fut condamné, le 21 mars 1872, par le 23e conseil de guerre, à cinq ans de détention et à la dégradation militaire, peine commuée le 25 janvier 1873 en deux ans de prison avec privation des droits civiques, mais dispense de la surveillance.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article67049, notice NÉMOZ Jean, Dominique , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCE :Arch. Nat., BB 24/760.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément