MOUSSET Édmond, Louis

Né le 20 octobre 1841 à Orléans (Loiret) ; demeurant à Paris ; célibataire ; ouvrier stucateur. Pendant le 1er Siège, il appartint au 207e bataillon et continua son service sous la Commune. Vers le 27 mars, il était nommé sergent, et, le 11 mai, à la veille d’une sortie faite à Levallois-Perret, il fut désigné pour remplir par intérim les fonctions de sous-lieutenant. Il ne fit qu’un service intérieur. Il suivit son bataillon hors de Paris le 12 mai (porte de Levallois), mais, à peine hors des remparts, il fut blessé et soigné en ambulance où il fut fait prisonnier. Il avait été accusé, en 1852, de tentative de déraillement, mais acquitté comme ayant agi sans discernement. M. de Pressensé attesta que Mousset était un ouvrier laborieux et honorable et qu’il était l’objet des meilleurs témoignages de la part de ses patrons. Il fut condamné le 14 novembre 1871, par le 20e conseil de guerre, à la déportation simple, peine commuée le 19 juin 1872 en cinq ans de prison avec privation des droits civiques, puis réduite à quatre ans, le 4 mars 1874, la privation des droits civiques étant maintenue.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article66870, notice MOUSSET Édmond, Louis , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCE :Arch. Nat., BB 24/753.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément