MENOUX Antoine, Augustin

Né le 3 août 1834 à Saint Hyppolyte, arr. de Montbéliard (Doubs) ; marié, il avait abandonné sa femme et son enfant pour vivre avec une concubine ; chapelier. En 1864, il avait été condamné à vingt jours de prisons pour coups et, en 1868, à un an de prison pour escroquerie. Il fut, pendant deux ans, soldat au 2e régiment de cuirassiers, où il avait obtenu des galons de maréchal des logis-fourrier. À la fin du 1er Siège, il était caporal-fourrier au 97e bataillon. Il rendit, prétendit-il, ses galons sous la Commune pour ne pas faire partie d’une compagnie de marche. Il serait tombé malade le 6 mai et aurait cessé tout service. On l’arrêta le 6 juin à Bicêtre où il était, dit-il, employé à l’ambulance depuis le 1er du mois. Les renseignements recueillis sur lui par le commissaire de police de Bicêtre (Seine) « ne sont pas défavorables ». Condamné, le 22 avril 1872, par le 11e conseil de guerre, à cinq ans de détention, Menoux obtint une remise d’un an le 24 juillet 1875.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article65995, notice MENOUX Antoine, Augustin, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 22 juillet 2012.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/765.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément