MARIGNAC Henry, Achille

Né le 14 septembre 1833 à Maubeuge (Nord), mort le 24 mars 1903 à Fontenay- sous-Bois (Seine, Val-de-Marne) ; communard.

Fils de Jean Antoine et de Antoinette Adélaïde Amélie Misonne, domicilié à Paris, rue Dénoyez (XXe arr.) ; marié, père d’un enfant — sans enfant est-il dit dans un autre rapport — comptable. Il appartint sous le 1er Siège au 63e bataillon et continua son service du 18 au 30 mars, puis rendit ses armes. Le 7 mai, il s’enrôla à la 4e compagnie de tirailleurs de la Commune. Fait prisonnier le 22 mai au couvent de l’Assomption, il fut condamné, le 25 avril 1872, par le 12e conseil de guerre, à un an de prison ; le 25 janvier 1873, il obtint remise du reste de sa peine.
Selon un de ses descendants, André Guillin, il s’était marié trois fois, deux fois veuf :
1) Avec Julias Marthe Privas le 17 juin 1854 à Bordeaux, il est déclaré comme commis négociant. Deux enfants, Bertrand Auguste et Jules sont issus de ce mariage. Décès de celle-ci le 18 novembre 1863 à Bordeaux
2) Avec Marie Pissot le 4 février 1869 à Paris, XXe, veuf en première noces déclaré comptable. Décès de celle-ci le 8 octobre 1883 à La Bazoge (Sarthe)
3) Avec Marie Zoé Pfalzgraf le 9 août 1899 à Fontenay-sous-Bois, veuf en secondes noces, il est déclaré commissionnaire à son décès en 1903 dans cette même commune.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article65398, notice MARIGNAC Henry, Achille, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 7 janvier 2017.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/785. — Notes d’André Guillain.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément