MAUMONT Gustave

Par Jacques Blanchard

Né le 23 mai 1902 à Chevanceaux (Charente-Inférieure), mort le 26 juillet 1976 à Pau (Pyrénées-Atlantiques) ; cheminot à Thouars (Deux-Sèvres) ; syndicaliste.

Fils d’un forgeron, Gustave Maumont, chauffeur de route aux chemins de fer, à Thouars (Deux-Sèvres), militait à la CGTU avant 1935. Il fut de 1937 à 1939 secrétaire de l’Union locale CGT. En 1939, l’Union locale de Thouars était, après celle de Niort, la plus importante du département, groupant plus de 1 800 adhérents répartis dans douze syndicats.
Fait prisonnier pendant la Seconde Guerre mondiale, Gustave Maumont ne put reprendre une activité syndicale qu’en 1944. Il demeura un militant actif jusqu’en 1952 et notamment à l’Association nationale des cheminots anciens combattants.
Gustave Maumont s’était marié en 1926 à Cauderan (Gironde).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article6510, notice MAUMONT Gustave par Jacques Blanchard, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 9 février 2012.

Par Jacques Blanchard

SOURCE : Arch. Dép. Deux-Sèvres, 4 M 2/4 et 11 M 8/5.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément