MAHIEUX Auguste, Alexandre.

Par Jean-Pierre Besse

Né le 3 février 1851 à Liancourt (Oise) ; mécanicien ; membre de la Commune.

Auguste, Alexandre Mahieux était le fils d’une ouvrière à la fabrique de chaussons, âgée de 24 ans. Ses parents, se marièrent à Liancourt en juillet 1854 mais il ne fut reconnu qu’à la veille de son mariage en 1881. Il prit alors le nom de son père Courtois.
Célibataire ; mécanicien, demeurant dans sa commune natale, il quitta Liancourt le 14 mai 1871 pour venir à Paris. Il s’engagea aussitôt dans le 244e bataillon, dit régiment de Bergeret. Le 26, près du Père-Lachaise, Mahieux s’esquiva et se réfugia chez son oncle, rue de Belleville ; il revint à Liancourt au début de juin et fut arrêté le 14 juin 1871. Les renseignements recueillis sur son compte étaient satisfaisants : certificat favorable de M. Delahaye, ingénieur-mécanicien à Liancourt, chez lequel il travaillait.
Il fut condamné, le 17 février 1872, par le 16e conseil de guerre, à la déportation simple ; il eut une bonne conduite en Nouvelle-Calédonie ; le 11 août 1876, sa peine fut commuée en six ans de détention, puis remise le 20 octobre 1877.
Il se maria à Liancourt le 23 avril 1881 avec Marie, Adélaide, Léontine Rousseau, domestique.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article65023, notice MAHIEUX Auguste, Alexandre. par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 18 octobre 2011.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/742 et BB 27.— Arch. Dép. Oise, Mp 1410, Rp 1325.— Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément