LEFÈVRE Eugène, François

Né le 10 juin 1840 à Saint-Lô (Manche) ; demeurant à Paris, 18, rue Juge (Grenelle, XVe arr.) ; employé aux écritures de la maison Cail depuis onze ans ; communard.

Avec E.-M. Delaplace et V. Trichard — Voir ces noms — il aurait exercé, sous la Commune de Paris, les fonctions de greffier à la prison du Cherche-Midi.
On ne releva aucun fait particulier à leur charge et ils n’avaient pas d’antécédents judiciaires. Par jugement du 13 octobre 1871, Delaplace et Trichard furent condamnés à quarante jours de prison et Lefèvre à un mois, peines réduites à quinze jours le 9 décembre suivant. Le 6 mai 1872, le garde des Sceaux invita le procureur général à surseoir à l’exécution de la peine. Les trois condamnés étaient alors employés comme ouvriers à l’usine Cail dont la direction était intervenue en leur faveur.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article63892, notice LEFÈVRE Eugène, François, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 6 décembre 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/734, n° 487 et BB 24/770, n° 8769, état n° 2, 23 mai 1872.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément