LEFEBVRE Blanche (ou LEFÈVRE ?)

Blanchisseuse au lavoir Sainte-Marie des Batignolles, à Paris, XVIIe arr., elle habitait, 34, rue des Maris, Xe arr. Elle fut membre actif du club de la Révolution sociale qui s’ouvrit le 3 mai 1871 dans l’église Saint-Michel des Batignolles, XVIIe arr. et dont son mari était secrétaire ; elle portait toujours une écharpe rouge, un revolver, et fit partie de la commission exécutive du Comité central de l’Union des Femmes pour la défense de Paris et les soins aux blessés — Voir N. Le Mel. Elle combattit durant la Semaine de mai et fut tuée le 23 sur une barricade de la rue des Dames, XVIIe arr.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article63854, notice LEFEBVRE Blanche (ou LEFÈVRE ?) , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 5 octobre 2018.

SOURCES : Arch. Min. Guerre, Ly 22. — Fontoulieu, Les Églises de Paris sous la Commune, op. cit., p. 225. — Murailles... 1871, op. cit., pp. 440, 522 et 546.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément