LANDAIS François, Hippolyte

Né le 4 octobre 1822 à Paris ; y demeurant ; marié, père de trois enfants ; fumiste. Il était sous-lieutenant dans les sapeurs-pompiers de Levallois-Perret (Seine) avant et pendant la Commune. Il avait adhéré à la fédération de la Garde nationale et, le 25 mars, avait été nommé délégué de la compagnie des pompiers au conseil de famille du 132e bataillon qui s’était bientôt constitué en Comité et avait remplacé les diverses autorités dans Levallois-Perret. Le 7 avril il démissionna du Comité à cause d’une arrestation illégale. Sa démission fut acceptée dix jours après. Les renseignements recueillis sur son compte n’étaient pas bons : il s’enivrait souvent. Il fut condamné, le 27 avril 1872, par le 3e conseil de guerre, à la déportation simple ; sa peine fut commuée, le 7 octobre 1872, en deux ans de prison avec privation des droits civiques ; le 27 avril 1874, il était libéré.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article63189, notice LANDAIS François, Hippolyte , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/758.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément