LAHAYE Alphonse

Né le 5 juin 1845 à Tille (Seine-et-Oise) — serait-ce Tillé (Oise) ? ; demeurant à Paris, 62, rue Laugier (XVIIe arr.) ; non marié ; charretier. Il avait subi deux condamnations, dont une à un mois de prison pour outrages à agents et l’autre à quinze jours de prison pour vol. Pendant le 1er Siège, il était charretier dans les travaux fortifiés et procédait à l’abattage d’arbres. Le 11 mai 1871, il accepta l’emploi de conducteur d’un fourgon dans une compagnie du génie de la XVIIe légion. Renversé par ses chevaux effrayés par la chute d’un obus place de la Roquette, le 24 mai, il fut soigné à l’ambulance. Fait prisonnier, il fut condamné, le 22 mars 1872, par le 13e conseil de guerre, à cinq ans de détention et à la privation des droits civiques.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article63019, notice LAHAYE Alphonse , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/789.

Version imprimable Signaler un complément