MANCINI Jean-Baptiste

Par Jacques Girault

Né en 1901 en Corse, mort durant les années 1970 ; cheminot ; syndicaliste CGT et militant communiste du Var ; résistant.

Jean-Baptiste Mancini, cousin d’André Mancini, mécanicien aux chemins de fer de Provence aux Salins d’Hyères, militait dans les rangs du Parti communiste depuis 1924. Les 10 et 11 juillet 1937, au congrès de l’Union départementale CGT, il fut élu membre titulaire de la commission exécutive avec 192 mandats. Mais, à l’assemblée générale du 3 octobre 1937, il ne figurait pas sur la liste des membres de la CE.
Devenu manœuvre au dépôt de chemins de fer de Toulon, surveillé par la police en octobre 1941, il participa à l’organisation de la Résistance à partir de novembre 1942 dans le groupe « Résistance-fer ». Il fut un des responsables de la CGT clandestine chez les cheminots à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Après la guerre, militant CGT, il participa activement aux grèves de 1948. Retraité, avec son épouse, il faisait partie du comité de parrainage du premier canton de Toulon au candidat communiste, aux élections législatives, en novembre 1959, dans la 4e circonscription du Var.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article6276, notice MANCINI Jean-Baptiste par Jacques Girault, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 22 février 2012.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Var, 3 Z 4.6. — Renseignements fournis par A. Bourlot, A. Mancini et J.-M. Guillon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément