KUBLER Louis, Eugène

Né en 1846 ; lampiste ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Il fut condamné, le 23 février 1872, à vingt ans de travaux forcés pour faits insurrectionnels ; amnistié, il rentra par la Picardie (cf. Arch. PPo., listes d’amnistiés).
S’agit-il de Kubler qui, avec Alba, Allons, Becker, Burois, Victor Jaclard et Roulier, Alsaciens et Lorrains de Paris, signa une adresse au peuple de Paris ? Tous déclarèrent considérer « comme un devoir impérieux » d’être volontaires pour la défense de la Commune. (Murailles... 1871, op. cit., p. 377).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article62759, notice KUBLER Louis, Eugène, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 27 octobre 2019.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément