JAS

Impliqué dans le meurtre du commandant Arnaud de la Garde nationale lyonnaise, 20 décembre 1870, Jas fut condamné par contumace à la peine de mort. (Gazette des Tribunaux, 9-24 mars 1871.) Voir Ballaz.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article62286, notice JAS, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 30 septembre 2018.
Version imprimable Signaler un complément