JACQUET Antoine

Né le 8 octobre 1849 à Tramayes (Saône-et-Loire) ; y demeurant ; célibataire ; il était soldat au 88e régiment de marche. Le 88e fut envoyé, le 18 mars 1871, aux Buttes-Montmartre pour y protéger l’enlèvement des canons ; un grand nombre de soldats pactisèrent avec l’émeute. Jacquet était ce jour-là avec une partie de son régiment, boulevard de Magenta ; il fut conduit au Château-Rouge par les fédérés ; peu après, il fut incorporé à la 3e compagnie du 166e bataillon. Il fut arrêté le 7 juin, et condamné, le 17 octobre 1871, par le 2e conseil de guerre, à cinq ans de détention et à la dégradation militaire — Voir Masson et Sardin. Détenu à Clairvaux (Aube), il refusa le travail, ainsi qu’environ 70 de ses camarades ; Jacquet maintenait son refus en septembre 1872.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article62169, notice JACQUET Antoine , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/770 et 771.

Version imprimable Signaler un complément