JACQUELINE Charles, Gustave (parfois JACQUELIN)

Par Notice complétée par Marianne Enckell

Métreur, vérificateur, 85, rue du Rocher, Paris VIIIe arr., correcteur de la Patrie en Danger, 7 septembre-8 décembre 1870, il figure sur une liste des adhérents de la section du Panthéon de l’Association Internationale des Travailleurs, mais il comptait également parmi les principaux membres de la section du XIIIe arr. de la même organisation (cf. Dict., t. IV, pp. 60 et 68).
Pendant la Commune, il fut un des rédacteurs du Prolétaire, 10-24 mai 1871, « organe des revendications sociales (XIe arr.) » Cf. La Comune di Parigi (G. Del Bo), op. cit. : le nom est orthographié Jacqueline.

Selon Gustave Brocher, il « put partir pour la Russie comme Jaclard. Il se fixa à Kiev ; sa femme étant artiste peintre faisait des portraits pour gagner leur vie. A l’armistice Jacqueline retourna en France où il trouva quelques gérances d’immeubles. C’est lui qui procura à la mère de Victorine une place de concierge à la rue Hermel. Jacqueline était aussi métreur dans les chantiers de construction. Les dernières années de sa vie furent assombries par la maladie de sa femme qui était devenue gaga mais qu’il soignait avec dévouement. Quand nous passions par Paris, nous ne manquions pas d’aller passer une soirée avec lui à la rue Cardinet. Il est mort au 51 rue Carnot à Levallois-Perret. Je ne me rappelle pas la date. »

Dans La Révolution sociale, le périodique de Serraux, il signait du pseudonyme de Cassius.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article62141, notice JACQUELINE Charles, Gustave (parfois JACQUELIN) par Notice complétée par Marianne Enckell, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 29 janvier 2017.

Par Notice complétée par Marianne Enckell

SOURCES : Del Bo, La Comune di Parigi. — Lettres de Gustave Brocher à Max Nettlau, fonds Nettlau, et lettres de Jacqueline à Victorine Brocher, G. Brocher Papers, Amsterdam IISG. — Max Nettlau, Anarchisten und Sozialrevolutionäre, Berlin, 1931.

Version imprimable Signaler un complément