IMBERT Philibert

Mégissier à Lyon. Accusé d’avoir participé à l’insurrection communaliste de la Guillotière, le 30 avril 1871, il s’enfuit. Il fut condamné par contumace, le 13 décembre 1871, par le conseil de guerre de Lyon à la déportation dans une enceinte fortifiée.
Réfugié à Genève, Imbert gagna sa vie comme voyageur de commerce : il « faisait avec bonne humeur, a écrit L. Descaves, le courtage des marchandises et la propagande des idées ».
Imbert fut gracié le 8 mai 1879.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article62084, notice IMBERT Philibert , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/866. — Arch. Dép. Rhône, série R., conseil de guerre de 1871, liasse I à P. — L. Descaves, Philémon..., op. cit., p. 67 (le nom est orthographié Himbert).

Version imprimable Signaler un complément