IMBERT Jean-Baptiste, André

Né le 10 mai 1837 à Saugues (Haute-Loire) ; célibataire ; terrassier. Il avait été condamné, le 8 juin 1864, à huit jours de prison pour rébellion envers agents ; le 27 août 1869, à Sens (Yonne), à quinze jours de prison et 16 f d’amende pour coups et blessures ; le 7 janvier 1870, à Paris, à quinze jours pour complicité d’abus de confiance ; le 2 mars 1870, à Paris, à quinze jours pour outrages à agents. Il fut condamné, le 21 février 1872, par le 7e conseil de guerre, à la déportation simple pour faits insurrectionnels. Amnistié, il rentra par la Loire.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article62078, notice IMBERT Jean-Baptiste, André , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/835 et BB 27. — Arch. PPo., listes d’amnistiés.

Version imprimable Signaler un complément