LOY Mathurin

Né le 16 décembre 1902 à Cléguer (Morbihan) ; cheminot à La Garenne-Colombe (Seine, Hauts-de-Seine) ; syndicaliste et communiste.

Serrurier aux ateliers de La Folie, demeurant 37, rue de la Sablière à Courbevoie, Mathurin Loy était membre du syndicat des chemins de fer (La Garenne-Colombes) en 1935, et de la cellule des ateliers de La Folie rattachée à la section d’Aubervilliers de la Région Paris-Nord du Parti communiste en 1939.
Engagé, affecté special, il fut signalé comme militant ex-PC particulièrement actif en 1940. Il fut arrêté le 9 avril 1940 et envoyé au dépôt à la disposition de l’Autorité militaire, pour propagande communiste.
Suspecté de propagande communiste, il fit l’objet d’une visite domiciliaire infructueuse, effectuée le 1er octobre 1941 par les soins du commissaire de police de la circonscripition de Courbevoie.
Arrêté et envoyé au dépôt le 18 octobre 1941 pour infraction au décret du 26 septembre 1939, Mathurin Loy fut condamné à un an de prison et 1 200 F d’amende par la Section spéciale le 20 janvier 1943 et interné le 20 janvier 1943.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article6150, notice LOY Mathurin, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 10 novembre 2011.

SOURCES : Arch. PPo, SNCF S25. — Notes de Georges Ribeill.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément