GRANDJEAN Jacques

Né le 18 septembre 1830 à Paris ; tailleur de pierre ; communard.

Garde au 180e bataillon fédéré, il fut acquitté du chef d’inculpation d’avoir participé à l’exécution des otages mais condamné, le 22 janvier 1872, à la déportation simple. Sa peine lui fut remise en 1878.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article60850, notice GRANDJEAN Jacques, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 8 août 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 27.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément