GASPARD François

Né à Langeac (Haute-Loire) le 8 juillet 1841 ; demeurant à Saint-Étienne (Loire), 33, rue Bel-Air ; marié, père de cinq enfants ; armurier.
Vers la fin de l’année 1872, François Gaspard adhéra à la section de Saint-Étienne de l’Internationale reconstituée par Dupin — Voir ce nom. Fin 1873, il fut arrêté et condamné, le 25 avril 1874, à un an de prison, 50 F d’amende et cinq ans de privation de ses droits civiques (affaire dite du Complot de Lyon).
Voir Camet C.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article59960, notice GASPARD François, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCES : Arch. Dép. Rhône, série U, procès-verbaux du tribunal correctionnel de Lyon, avril 1874. — Gazette des Tribunaux, 22-26 avril 1874.

Version imprimable Signaler un complément