ESCOT Jean, Denis

Né le 17 septembre 1840 ; demeurant à Lyon (Rhône) ; placier ; participant à la Commune de Lyon.

Sergent de la Garde nationale (compagnie des pontonniers), il assista en mars 1871 aux réunions au cours desquelles des orateurs envoyés de Paris incitaient les Lyonnais à proclamer la Commune. Le 23, il fut de ceux qui envahirent l’Hôtel de Ville et y proclamèrent la Commune. Il siégea ensuite avec les membres de la Commune insurrectionnelle, jouant le rôle de secrétaire.
Le 2e conseil de guerre de Lyon le condamna, le 2 septembre 1871, à deux ans de prison. Il avait été antérieurement condamné à 25 f d’amende pour outrages à agents de la force publique (1869).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article58693, notice ESCOT Jean, Denis, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 21 mai 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/729. — Gazette des Tribunaux, août-septembre 1871 (il est prénommé Jean-Marie).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément