ESCAICH Alexandre

Sympathisant de la Commune de Paris à Pamiers

Avec A. Astre, E. Barthes, J. Delmas, P. Faure, J. Roujas, B. Sanches, il fut condamné, le 20 juin 1871, par le tribunal de première instance de Pamiers (Ariège), à une peine de prison (six à quinze jours selon le cas) pour avoir manifesté le 23 mai à Pamiers contre les perquisitions opérées dans les trains pour y découvrir des Communards parisiens. Voir Henry Saintaraille.
Escaich Alexandre était-il parent de Raymond Escache ? Voir ce nom.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article58682, notice ESCAICH Alexandre, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 9 octobre 2018.

SOURCES : Arch. Dép. Ariège : 2 U ; jugements correctionnels et Z f 22, L’Avenir de l’Ariège.

Version imprimable Signaler un complément