ECKEMBERGER Marc (ou ECKENBERGER)

Né le 25 avril 1834 à Marckolsheim (Bas-Rhin) ; demeurant à Paris, 139, rue de Vanves (XIVe arr.) ; célibataire ; cocher. Il avait servi sept ans au 4e régiment d’artillerie et avait été libéré en 1861 avec le grade de sous-officier ; pendant le 1er Siège, il fut maréchal des logis à la 5e batterie d’artillerie et continua son service sous la Commune ; il fut nommé lieutenant au début d’avril et élu capitaine le 30 avril. Il fut arrêté en juillet 1872. Le 9e conseil de guerre le condamna, le 7 août 1872, à la déportation simple, peine commuée, le 14 février 1877, en six ans de détention. On le caractérisait alors ainsi : « Monomanie mélancolique, tendance à l’idiotie et à la démence sénile ; très tranquille ». Il était mort à l’hôpital d’Uro, Île des Pins, le 13 octobre 1876, d’une méningite aiguë et en crise d’aliénation.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article58607, notice ECKEMBERGER Marc (ou ECKENBERGER) , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/787, BB 27 et H colonies 79.

Version imprimable Signaler un complément