ECK Eugène

Né à Ensisheim (Haut-Rhin) le 29 octobre 1843 ; mécanicien ; lieutenant, sous la Commune, au 12e bataillon fédéré. On ne sait si une condamnation à un an de prison pour vol prononcée à Paris le 10 mai 1872 contre Eck Eugène s’adressait à lui. Le 3e conseil de guerre le condamna, par contumace, le 7 septembre 1874, à la déportation dans une enceinte fortifiée ; il fut amnistié en 1879 et expulsé de France, comme n’ayant pas opté pour la nationalité française.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article58606, notice ECK Eugène , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/852. — Arch. Min. Guerre, 3e conseil (n° 1851). — Arch. PPo., listes de contumaces et listes d’amnistiés.

Version imprimable Signaler un complément