EBERLIN Théodore

Né le 27 mai 1841 à Mulhouse (Haut-Rhin) ; marié, père d’un enfant ; demeurant à Ivry (Seine), rue du Sentier-des-Vignes ; mécanicien. Il était sergent-fourrier, lors du 1er Siège, dans la 4e compagnie de marche du 98e bataillon et conserva ce grade sous la Commune. Il aurait abandonné son bataillon le 5 mai, dit-il, et travaillé jusqu’à la fin de l’insurrection. Il fut arrêté chez lui le 27 mai. Le 8 juin 1872, le 16e conseil de guerre le condamna à cinq ans de prison et à dix ans de privation de ses droits civiques. Le 4 décembre 1872, sa peine fut réduite à un an, mais avec maintien de la suspension des droits civiques.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article58599, notice EBERLIN Théodore , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/772.

Version imprimable Signaler un complément