D’HONDT Auguste

Citoyen belge né le 25 avril 1823 à Gand ; ouvrier tôlier ; communard.

Il résidait à Paris depuis 1842 ; en 1871, il habitait 23, rue du Moulin-de-Beurre (XIVe arr.). Garde sous la Commune de Paris au 146e bataillon fédéré, il fut arrêté au cours de l’été 1871 et incarcéré à Rochefort.
Il fut condamné, le 22 février 1872, par le 20e conseil de guerre, à dix ans de bannissement, et gracié le 29 mai 1879. En fait D’Hondt était mort plus d’un an auparavant, le 2 janvier 1878, dans sa ville natale Gand, à son domicile Mortierstraat, 99. Voir F. Zingé.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article57631, notice D'HONDT Auguste, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 10 mars 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/866. — Arch. Min. Aff. étrangères Belgique, 119 II. — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Belges ralliés à la Commune de Paris, Bruxelles, Ferraton, 1985. — Louis Bretonnière, Roger Pérennès, L’Internement des prévenus de la Commune à Rochefort, Nantes, 1995. — Notes de M. Cordillot.

Version imprimable Signaler un complément