DESTENAY Louis, Napoléon

Né le 15 août 1842 à la Villette (Seine) ; demeurant à Paris-Auteuil, 10bis, rue d’Anjou ; journalier ; communard.

Il était célibataire. Simple garde au 72e bataillon, il continua son service après le 18 mars 1871 ; il fut arrêté en juillet 1871 et fut incarcéré à Rochefort. Lors de l’instruction, il prétendit avoir été employé, à partir du 1er mai, aux plantations dans les services de la ville de Paris. Acquitté du chef de port d’armes et d’uniforme, il fut déclaré coupable de complicité de vol : dans la nuit du 10 au 11 mai, il avait aidé un artilleur fédéré, Pouilly, condamné lui-même à la déportation simple, à voler du vin chez un marchand domicilié à Auteuil ; il avait porté des bouteilles reçues des mains de Pouilly chez la maîtresse de ce dernier, la veuve Aubé, femme Cacheleux, décédée au cours de l’instruction ; elle avait une fille de 17 ans dont il était lui-même l’amant ; cette fille, Reine, Léontine, Louise Aubé, avait été condamnée à deux ans de prison.
Louis Destenay fut condamné, le 27 février 1872, par le 6e conseil de guerre, à trois ans de prison, et vit sa peine réduite à deux ans le 25 janvier 1873.
Voir Alexandre, Stanislas Pouilly.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article57512, notice DESTENAY Louis, Napoléon, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 16 avril 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/775. — Louis Bretonnière, Roger Pérennès, L’Internement des prévenus de la Commune à Rochefort, Nantes, 1995. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément