DELORME Jean

Né le 26 octobre 1831 à Marcoux (Loire) ; cordonnier ; membre de l’Association internationale des Travailleurs.

La section parisienne de l’Internationale ou bureau de Paris, 44, rue des Gravilliers, était administrée, à sa création, fin 1864, par trois correspondants : Tolain, Fribourg, Charles Limousin, assistés, à partir du 8 janvier 1865, par une sous-commission — moins de vingt membres au total — dont faisait partie Delorme. Voir Tolain.
Après le Congrès de Genève, en septembre 1866, le bureau de Paris se donna un règlement qui institua une commission administrative de quinze membres. Elle fut élue en octobre, et Jean Delorme en fit partie — Voir Tolain.
Cette commission fut renouvelée après le deuxième congrès de l’Internationale tenu à Lausanne en septembre 1867. Delorme fut encore une fois élu — Voir Tolain. Il démissionna, ainsi que ses camarades, le 19 février 1868, quand des poursuites furent engagées contre eux. Chacun d’eux fut condamné, le 20 mars, par le tribunal correctionnel de Paris, à 100 f d’amende, condamnation confirmée en appel le 29 avril et, en cassation, le 12 novembre.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article57127, notice DELORME Jean, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 5 avril 2019.

SOURCES : Arch. PPo., B a/441. — J. Guillaume, L’Internationale, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément