DARIE

Habitant Narbonne (Aude), il fut condamné par le tribunal correctionnel de Narbonne (audiences des 29, 31 mars, 1er et 2 avril 1873) pour affiliation à la section de Narbonne de l’Association internationale des Travailleurs et rapports avec les dirigeants de la section d’Oullins (Rhône). Voir Combet et Rogelet.
Cathala, Gaillard, Gondres, Revel furent condamnés avec lui « à six, cinq et un mois de prison, 200 f et 100 f d’amende, et cinq ans de privation des droits civils » (sans autre précision).
Blauer, Girod et Lalande, qui avaient comparu avec eux, furent acquittés.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article56548, notice DARIE, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCE : Gazette des Tribunaux, 7-8 et 9 avril 1873.

Version imprimable Signaler un complément