COMBET Antoine

Habitant Oullins (Rhône), 4, place de la Mairie ; militant de l’AIT.

Il était affilié depuis septembre-octobre 1872 à la section d’Oullins de l’Internationale et entretenait des rapports avec les dirigeants de la section de Narbonne (Aude) — Voir Darie.
Deux lettres (20 septembre et 19 octobre 1872) écrites par Rogelet et transmises par Combet à Miquel de Narbonne, annonçaient une réunion commune aux sections de Narbonne et Oullins dans cette dernière ville, les 28-29 septembre. On s’y prononça « dans le sens de l’abstention électorale et de l’emploi exclusif des moyens révolutionnaires ».
Antoine Combet fut condamné, le 27 mars 1873, par le tribunal correctionnel de Lyon, à trois mois de prison, 50 f d’amende et cinq ans de privation des droits civiques, civils et de famille. Voir Rogelet.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article55880, notice COMBET Antoine, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 21 février 2019.

SOURCE : Gazette des Tribunaux, 30 mars et 9 avril 1873.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément