COLLINET Victor, Eugène, Clément

Né le 28 mars 1853 à Paris ; communard.

Il était célibataire ; soldat au 38e régiment de ligne : il s’y était engagé le 9 juin 1870, au sortir de la maison de correction de Fontgombault (Indre) où il avait été enfermé pour vagabondage. Il disparut le soir du combat d’Orléans et fut fait, selon lui, prisonnier par les Prussiens ; il s’échappa et rejoignit l’armée de Garibaldi ; il fut incorporé dans les Francs-Tireurs comtois, y obtint le grade de caporal, fut licencié le 12 mars 1871 et vint le 15 à Paris. « Il a très probablement, malgré ses dénégations, fait partie d’une compagnie de marche du 152e bataillon auquel appartenaient son père et son frère. »
Le 1er conseil de guerre le condamna à dix ans de détention et à la dégradation civique, peine réduite, le 20 janvier 1873, à cinq ans de détention.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article55834, notice COLLINET Victor, Eugène, Clément, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 19 février 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/769.

Version imprimable Signaler un complément