CLUSE Régis

Né à Romans (Drôme) le 23 septembre 1829 ; cordonnier ; journaliste sympathisant de la Commune de Paris.

Il était célibataire. En 1870, Régis Cluse devint propriétaire-gérant de l’hebdomadaire républicain Le Jacquemart. Deux numéros particulièrement, ceux des 13 et 20 mai 1871, lui valurent des poursuites. Le 22 mai, des manifestations en faveur de la Commune de Paris se produisirent à Romans ; douze condamnations de six jours à quatre mois de prison furent prononcées contre des manifestants.
Le 29 juillet 1871, la cour d’assises de la Drôme condamnait Régis Cluse, par défaut, à six mois de prison et 1.000 f d’amende pour « injures envers l’armée et excitations à la haine des citoyens les uns contre les autres ». Il fut arrêté le 20 septembre (la veille il s’était encore vanté dans une lettre de s’être hautement déclaré en faveur de la Commune). En mars 1879, il continuait des démarches pour être exonéré de l’amende à laquelle il avait été condamné.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article55693, notice CLUSE Régis, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 14 février 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/734.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément