CHAZY Claude, Maurice, Édouard

Né à Lyon le 21 octobre 1833, y demeurant, 183 (ou 133 ?) rue Cuvier ; tisseur ; condamné le 25 avril 1874 — jugement confirmé le 8 juin — à un an de prison, 50 f. d’amende et cinq ans de privation de ses droits civiques pour affiliation à l’Internationale (affaire dite du « complot de Lyon »).

Il était marié, sans enfant. D’après le rapport du 23 septembre 1874, Claude Chazy était « un des orateurs les plus ardents des clubs, où il affichait les théories les plus avancées. Collecteur pour la Société de l’enseignement libre et laïque, et membre du Cercle des travailleurs des Brotteaux, Claude Chazy prit une part active au complot de 1873 [...]. Il révisa le programme de Camet, chef du complot, se fit nommer membre du Comité de défense [sans doute s’agit-il du Tribunal populaire prévu par Camet en octobre 1873 pour le cas où la Commune serait proclamée] et se disposait à passer en Suisse, le complot découvert, lorsqu’il fut arrêté ». Il n’avait encouru auparavant aucune condamnation. Voir C. Camet.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article55330, notice CHAZY Claude, Maurice, Édouard, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 4 février 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/808, n° 5835. — Arch. Dép. Rhône, série U, procès-verbaux du tribunal correctionnel de Lyon, avril 1874. — Gazette des Tribunaux, 22-26 avril 1874.

Version imprimable Signaler un complément