CHATELET Francisque

Né vers 1827 à Pont-de-Vaux (Ain) ; professeur de mathématiques ; demeurant 9 cité du Midi (XVIIIe arr.) ; communard, mort dans les combats en avril 1871.

Lieutenant dans les troupes fédérées, à la 4e compagnie du 61e bataillon de la Garde nationale, Châtelet fut tué à Meudon et enterré le 10 avril 1871. Il mourut plus vraisemblablement des suites de ses blessures, puisque son acte de décès le dit mort à l’hôpital Necker le 8 avril 1871.
Il laissait une femme et trois enfants dont l’aîné avait sept ans ; d’après Lissagaray, sa veuve Hélène Mathilde Godin, une institutrice de 29 ans, serra ses enfants contre elle au Père-Lachaise en disant : « Souvenez-vous, et criez avec moi : Vive la République ! Vive la Commune ! ».

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article55249, notice CHATELET Francisque, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 31 mars 2019.

SOURCES : J.O. Commune, 10 avril. — Le Vengeur, 14 avril. — Lissagaray, Histoire de la Commune de 1871, op. cit. — État civil. — Notes de Michèle Audin.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément