CANTREL François

Né le 13 janvier 1834 à Rouen (Seine-Inférieure) ; communard.

Il était marié, père d’un enfant. Commis-greffier à la prison de Mazas (XIIe arr.) pendant la Commune de Paris, la cour d’assises le condamna, le 16 novembre 1871, à dix ans de réclusion et vingt ans de surveillance, pour immixtion dans des fonctions civiles, séquestrations, détentions illégales et complicité d’évasion.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article54536, notice CANTREL François, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 15 janvier 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/732 et 810.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément