CANONICAT Lucien, Paul, Antoine

Né le 30 juin 1823 à Gardanne (Bouches-du-Rhône) ; demeurant à Paris, 5, rue de Varennes (VIIe arr.) ; architecte ; communard.

Il était marié, père de cinq enfants, séparé judiciairement de sa femme. Simple garde au 106e bataillon pendant le 1er Siège de Paris, il accepta, après le 18 mars 1871, les fonctions de capitaine trésorier, puis demanda un emploi d’architecte au délégué aux travaux publics, alléguant qu’il avait été gérant, en 1848, dans des associations fraternelles du Bâtiment, inculpé en 1852 d’affiliation à une société secrète et détenu à Mazas, puis soumis, le 28 août 1870, à une visite domiciliaire pour manifestation républicaine.
Le 26e conseil de guerre le condamna, le 26 avril 1872, à la déportation simple, peine commuée, le 22 février 1873, en cinq ans de détention, et réduite à trois ans le 23 décembre 1874.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article54531, notice CANONICAT Lucien, Paul, Antoine, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 15 janvier 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/780 et BB 27.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément