CALLEUW Louis dit Léo

Né le 3 novembre 1829 à Saint-André (Belgique) — il est plusieurs villes de ce nom ; tailleur ; communard.

Il était marié, père de trois enfants. Simple garde au 243e bataillon pendant la Commune de Paris, il fut condamné, le 8 août 1874, par le 4e conseil de guerre, à trois ans de détention pour rupture de ban, la première peine ayant été de dix ans de bannissement (13e conseil de guerre, 29 janvier 1872) ; il avait été arrêté à Lille en 1874 pour avoir enfreint cette peine. Il fut gracié le 29 mai 1879. Voir F. Zingé.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article54462, notice CALLEUW Louis dit Léo, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 13 janvier 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/809. — Arch. Min. Aff. étrangères, Belgique, 119 II. — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Belges ralliés à la Commune de Paris, Bruxelles, Ferraton, 1985. — Note de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément