CABOURG Joseph, Alexandre

Né le 18 octobre 1833 à Paris ; demeurant, 13, rue Martinval, à Levallois-Perret (Seine) ; serrurier en voitures ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Il était célibataire. Il avait fait dans l’armée un congé de sept ans, dans une compagnie d’ouvriers d’artillerie. Pendant le 1er Siège de Paris, il appartint à la 1re compagnie du 132e bataillon de la Garde nationale, continua sous la Commune comme simple garde à la compagnie des Éclaireurs et fut arrêté le 28 mai 1871.
Le 17e conseil de guerre le condamna, le 12 avril 1872, à la déportation simple ; il arriva à Nouméa le 4 janvier 1875. Sa peine fut ramenée à sept ans de détention, en 1878.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article54368, notice CABOURG Joseph, Alexandre, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 11 janvier 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/804. — Arch. PPo., listes d’amnistiés. — Note de Louis Bretonnière.

Version imprimable Signaler un complément