CABIRON Luc, Jean, Charles

Né le 4 mai 1848 à Assou (Basses-Pyrénées) ; demeurant à Paris, 56, rue Saint-Lazare ; garçon-limonadier ; communard.

Il était célibataire. Il entra comme valet de chambre au service de Paul Vaissier dès les premiers jours de l’armistice. Il était simple garde dans les troupes fédérées et ne porta l’uniforme que huit jours, du 22 au 30 mars 1871. Il resta au service de Vaissier, à l’hôtel Bobrinsky, jusqu’au 21 ou 22 mai.
Le 5e conseil de guerre le condamna, le 5 mars 1872, à un an de prison avec dix ans de privation de ses droits civiques.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article54363, notice CABIRON Luc, Jean, Charles, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 11 janvier 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/745.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément