CABANIOL Auguste, Jean

Né le 16 mars 1853 à Espalion (Aveyron) ; demeurant à Paris, rue Daguerre (XIVe arr.) ; ouvrier ornemaniste ; communard.

Il était célibataire. En octobre 1870, il s’engagea pour la durée de la guerre dans un régiment de ligne et fut libéré en mars 1871, au début du mois. Il entra, le 25, au 249e bataillon, puis fut rayé des contrôles de la Garde nationale à la suite d’une discussion avec son capitaine et resta chez lui durant la semaine de mai ; le 23, toutefois, il excita des insurgés à la résistance près de sa demeure.
Le 11e conseil de guerre le condamna, le 2 mars 1872, à deux ans de prison et cinq ans de privation de ses droits civiques.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article54357, notice CABANIOL Auguste, Jean, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 10 janvier 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/776.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément