BONNET Lucien, Charles

Né en 1846 à Valence (Drôme) ; communard.

Il se réfugia à Genève en 1871, à la suite de la défaite de la Commune de Paris. Lucien Bonnet participa à toutes les activités de la proscription. Il publia un certain nombre de poèmes politiques qui parurent en fascicules sous le titre Le Pilori (Genève, 1871 et 1872). Il installa une fabrique de caractères en bois et de matériel d’imprimerie qu’il dirigea avec son frère Victor. Un certain nombre de Communards y travaillèrent. En 1876, Lucien Bonnet se rendit à Philadelphie pour l’Exposition universelle et y prit contact avec les délégations ouvrières françaises. Il résida à Genève jusqu’à l’amnistie.
Est-ce Bonnet Lucien, Charles qui, sous le nom de Bonnet Charles, sculpteur sur bois, est décrit ainsi : « Nez camard [...], bouche en cœur et pincée, visage long, teint brun, démarche raide et arrogante » ?

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article53355, notice BONNET Lucien, Charles, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 9 décembre 2018.

ŒUVRE : Le Pilori, Genève, 1871 et 1872.

SOURCES : Voir œuvres. — Arch. PPo., listes de contumaces.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément