BONNET Charles

Né le 5 février 1844 à Paris ; domicilié, 61, avenue de Saint-Ouen, à Paris, XVIIe arr. ; communard.

Charles Bonnet était capitaine à la XVIIe légion fédérée. Par contumace, le 20e conseil de guerre le condamna, le 7 novembre 1872, à la déportation dans une enceinte fortifiée.
Était-il affilié à l’Internationale ? À cette question les auteurs du rapport ont répondu par un point d’interrogation.
Il vécut réfugié à Genève où il appartint à la Section de propagande et d’action révolutionnaire socialiste, constituée le 8 septembre 1871 sur l’initiative de proscrits français.Il publia une plaquette de poésies où il traite du Siège, de la capitulation, de la Commune et de la répression.
Le 27 janvier 1875, il fut un des 54 signataires de quatre pages imprimées adressées par des proscrits de la Commune « au citoyen Garibaldi ».
Il fut gracié le 20 avril 1879.
À Bruxelles, le 9 août 1874, eut lieu l’enterrement civil de Marie Théodorine Lefèvre, épouse Bonnet. Un grand nombre de Communards, certains Internationaux, assistèrent à la cérémonie. Était-ce l’épouse de Bonnet Charles ?.
Un nommé Bonnet Charles, Communard, condamné, serait rentré par le Calvados. Il semble qu’il y ait eu deux Communards portant même nom et même prénom, condamnés l’un par contumace, l’autre après jugement contradictoire.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article53343, notice BONNET Charles, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 29 mars 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/853, n° 1169. — Arch. Min. Guerre, 20e conseil, n° 598. — Arch. PPo., B a/434.— Arch. PPo., B a/436 — Institut français d’Histoire sociale, Arch. Claris. — Robert Brécy, La Chanson de la Commune,p. 135,extraits de ses chansons, Les Éditions ouvrières, 1991.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément